Enfance volée

Les enfants britanniques bientôt moins exposés aux images érotiques?

6 juin 2011
Par

Glâné sur LeFigaro.fr ce lundi 6 juin 2011, sous la plume de Thomas Vampouille:

Une association chrétienne de protection de la famille propose notamment de camoufler les couvertures suggestives des magazines pour adultes. Crédits photo : PAUL SANCYA/ASSOCIATED PRESS. Repris par Mai68Reloaded.com sur Lefigaro.fr

Le premier ministre britannique David Cameron a salué lundi un rapport proposant de réduire l’exposition des plus jeunes aux images à caractère sexuel et d’interdire la vente de vêtements aguichants aux enfants.

Depuis plusieurs années, le sujet est dans le collimateur de David Cameron. Dans un rapport remis lundi au premier ministre britannique, le directeur d’une association chrétienne de protection de la famille préconise plusieurs mesures visant à combattre l’hypersexualisation des enfants.

La société britannique débat depuis plusieurs années de la sexualisation des enfants dans l’industrie publicitaire, vidéo et dans le commerce. En janvier 2010, le site internet d’échanges «Mumsnet», très influent au Royaume-Uni avec 1,35 million de visiteurs par mois, avait lancé une campagne «Let Girls Be Girls» (Laissez les fillettes être des fillettes), réclamant notamment que les magazines de charme soient hors de la vue des enfants dans les rayons, ce que la plupart des distributeurs de journaux se sont engagés à faire.

Dans la foulée, une étude a été commandée au directeur de l’association chrétienne de protection de la famille «Mothers Union». Après six mois d’étude, Reg Bailey a rédigé un rapport intitulé «Letting Children be children» (Laisser les enfants être des enfants), listant une dizaine de recommandations sur le sujet. Plusieurs de ces propositions visent à réduire l’exposition des plus jeunes aux images sexuelles : restriction d’âge sur les clips musicaux présentant des scènes à caractère sexuel, camouflage des couvertures suggestives des magazines, facilitation des restrictions d’accès aux sites internet pour adultes…

Réunion à Downing Street en octobre

Le rapport préconise par ailleurs de «proposer des gammes de vêtements plus appropriées à l’âge des enfants». David Cameron s’était déjà élevé dans deux discours, en 2006 et l’an dernier, contre la vente de soutiens-gorges rembourrés et de sous-vêtements sexy destinés à des moins de 10 ans, qu’il avait qualifiés de «nuisibles et glaçants». Des tee-shirts portant le logo Playboy en taille enfant avaient également été pointés du doigt. Dans un signe de bonne volonté, la fédération des commerçants britannique (BRC) avait alors publié une charte bannissant les slogans et les images «suggestives» et préconisant des couleurs et coupes «appropriées» au jeune âge. Le noir et les strings étaient par exemple prohibés pour les sous-vêtements enfantins.

Dans une lettre à Reg Bailey, le premier ministre exprime son soutien aux idées développées dans le rapport. Tout en soulignant, en cohérence avec son leitmotiv du «moins d’Etat», qu’elles relèvent plus de la «responsabilité sociale» que d’un «contrôle étatique». En clair, un renforcement de la législation, sans être exclu, n’est pas à l’ordre du jour. Auparavant, David Cameron s’est engagé à réunir en octobre tous les secteurs concernés : distributeurs, publicitaires, éditeurs, télévisions, industrie vidéo et musicale. D’ici là, ceux-ci sont invités à accroître leurs efforts.

Source

Faut-il limiter l'expression d'images et d'attitudes érotiques dans l'espace public, films et clips afin de préserver les enfants?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Tags: , , ,

4 réponses à Les enfants britanniques bientôt moins exposés aux images érotiques?

  1. Brius le 14 août 2011 à 18 h 11 min

    et je traverserai volontiers dans les clous,ne serait-ce que,comme Brassens,pour ne choquer personne et ne pas avoir à faire aux flics.

    • Benjamin
      Benjamin Weil le 15 août 2011 à 12 h 19 min

      En traversant faites attention tout de même aux jeunes chauffards en BMW, si jamais votre passage piéton est dans un de nos territoires perdus de la République…

  2. Brius le 14 août 2011 à 18 h 08 min

    Oui,bien sûr les enfants s’habitueront …A quoi ? A ne plus rien respecter,
    ni personne ? Ils n’ont déjà que trop,tendance,même les plus gentils !
    L’hypocrisie étant l’hommage du vice à la vertu,est une vertu pour la société.Si on n’est pas toujours fier de soi,c’est encore plus hypocrite de se dédouaner publiquement et d’en faire une pédagogie.J’ai beau être individualiste,ce ne m’est qu’une raison de plus de respecter les autres et la morale envers eux.

  3. bisyinele le 30 juillet 2011 à 8 h 11 min

    pourquoi pas:)