La brimade des gens euros

31 décembre 2012
Par

Onze ans de baisse de pouvoir d’achat pour une grande partie de nos concitoyens. Pour toile de fond l’enrichissement insolent des spéculateurs et autres acteurs du monde de la finance. Le tout résumé dans un sondage: 62% des Français regretteraient le franc.

Pilule bleue: plus de frais de change et un commerce international facilité par une monnaie unique européenne forte.

Pilule rouge: le rêve a tourné court. Au delà des rares voyageurs frontaliers quotidiens pour qui l’euro procurera malgré ses défauts un gain de temps certain, jamais notre système économique n’a semblé autant dans l’impasse. Alors qu’on applique les mêmes recettes éculées à des économies aussi historiquement et structurellement différentes que la France, la Pologne, la Slovénie ou la Grèce, la baisse du pouvoir d’achat des ménages les plus en difficulté n’a d’égal que le sur-enrichissement accéléré des pontes de la finance.

Versant monétaire de la vaste entreprise de démolition “transfert” des souverainetés nationales et de dérégulation tous azimuts, l’euro dans sa forme actuelle transforme le rêve européen en cauchemar pour nos citoyens les plus démunis, et en eldorado pour ceux qui “font de l’argent avec de l’argent”.

Tags:

Comments are closed.